Avada Interior Design

LE TONKIN vues photographiques par le Docteur Hocquard INDOCHINE

3 400,00

HOCQUARD (Dr). LE TONKIN Vues photographiques prises par le Dr Hocquard, Médecin-Major avec l’autorisation de Mr le Général en Chef du Corps Expéditionnaire 1883-1886.

Paris : Henry Cremnitz [sans date] ; Portefeuille usé demi-toile rouge imprimé à lacets de l’éditeur de 28 x 36 cm contenant 61 tirages en photoglyptie montés sur 54 planches imprimées, légendés et numérotés dans l’image.

  • Dimensions des 54 Planches : 27 x 35 cm.
  • Dimensions des photographies des 47 planches : 23.5 x 17.5 cm
  • Dimensions des 14 photographies des 7 planches (2 photos par planche) : 10 x 16.5 cm (Format approximatif)

Intéressant rare témoignage photographique de l’expédition du Tonkin (1883-1885).

HOCQUARD, docteur Charles-Edouard (1853-1911). Né le 15 janvier 1853 à Saint-Nicolas-de-Port, Meurthe-et-Moselle, mort à Lyon le 11 janvier 1911. Après des études à l’école d’application du Val-de-Grâce, il est nommé médecin aide major de 2e classe à l’hôpital militaire de Lyon, puis dans différents régiments en métropole. Affecté en 1883 au 82e régiment d’infanterie, il part effectuer la campagne du Tonkin comme médecin militaire (1884-1886). C’est au cours de ces opérations qu’il effectue le premier reportage sur la vie des habitants du Tonkin, notamment chez les Muong, reportage qui lui a été commandé par les autorités militaires. Il est l’un des très rares photographes présent lors de la guerre du Tonkin.

Légende des Photos :

  • Citadelle de Hanoï, blockaus nord – Le Port de Chu – Grande pagode à Nam-Dinh – Chemin conduisant à la pagode du petit lac à Hanoï – Rue du chanvre à Hanoï (résidence de France) – Pont couvert sur un arroyo – Environs de Lang-Son – Blockhaus français défendant la rive gauche du fleuve rouge – Pagode du lac à Hanoï – Poste français établi au sommet des richers de Ninh-Binh – Pont de bambou sur lequel les Français traversèrent la rivière noire – Marché sur Hong-Hoa, entrée du village de Trach-Moil – Environs de Hanoï – Citadelle de Bac-Ninh – Rue du Change à Hanoï – Rue de la Poterie à Hanoï – Rue principale de Hong-Hoa après l’incendie de la ville par les Chinois – Caserne de tirailleurs tonkinois à Hanoï – Halte sur Hong-Hoa – Intérieur de la citadelle d’Hanoï – Entrée du fort des Rochers près Langson – Réduit de la citadelle d’Hanoï – Chemins de ronde et défenses intérieures de la muraille de Sontay – Paysage sur la route de Sontay – Route de Lang-Son, champ de bataille du 12 février 1885 – Village du papier, fabriques de papier – Halte de coolies dans le Deo-Van – Rue des bambous à Hanoï – Rochers abritant la citadelle de Ninh-Binh – Détail d’un fort chinois couvrant la route de Bac-Ninh – Tour centrale de la citadelle de Nam-Dinh ébréchée par les boulets français – Fort chinois à Dong-Son – Porte de l’enceinte de Sontay ou la légion étrangère donna l’assaut – Vallée de Pho-Vi près de Langson – Pagode royale réduit de la citadelle de Hanoï – Rue principale de Bac-Ninh après la prise – Une rue à Ki-Lua – Le Fort de Chu – Pont sur la route de Sontay – Mirador de la citadelle de Sontay – Entrée de la pagode des suppliciés à Hanoï – Abri casematé et défenses en bambou (Hong-Hoa) – Grande pagode à Hanoï – Défenses à triple enceinte de bambous élevés au nord de Hong-Hoa par les pavillons noirs – Fort chinois à Hong-Hoa – Porte de la citadelle de Bac-Ninh par laquelle entrèrent les Français – Passage d’artillerie au canal des rapides – Halte à Long-Sao rivière claire – Abords de Sontay le soir de la prise – Fort casematé des pavillons noirs défendant le fleuve rouge – Tirailleurs algériens à Phu-Doan rivière claire – Porte de la citadelle à Hanoï – Ki-Lua vue prise du fort des Rochers – Eglise de la mission catholique de Nam-Dinh – Casemate de pavillons noirs en val de Hong-Hoa – Abri casematé près de Hong-Hoa – Portes de la citadelle de Hai-Duong – Poste de Palan, télégraphie optique, route de Sontay – Chemin conduisant à la pagode du lac, Hanoï – Abri casematé de pavillons-noirs – Les abords des murailles de Sontay le soir de la prise.

Partager

Titre

Aller en haut